Le Sport Auvergnat

Un forum pour parler, entre nous, des sportifs, des clubs de la région de notre coeur.
 
GalerieAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionPortail

Partagez | 
 

 Manque d'ambition = immense deception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julien
Champion Olympique


Nombre de messages : 16164
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Manque d'ambition = immense deception   Sam 12 Mai - 11:03:49

Clermont ne montera pas en Ligue 1, 1ère équipe leader à la trêve avec 37 pts à manquer l'accession...

Un immense gachis et une immense opportunité qui n'est pas prête de se représenter....et les raisons sont multiples!

1.Une équipe qui a joué au dessus de sa valeur durant la 1ère partie de saison
2.une hécatombe de blessures sur les joueurs cadres: Perrinelle, Ekobo, Rivière
3.un effectif insuiffsant
4.la frilosité du Président Michy, plus prompt aux recettes qu'aux dépenseset qu ia refusé l'effrot demandé par mDZ à la trêve, ratant là l'occasion unique de vivre l'expérience de la Ligue 1

Et une saison prochaine qui s'annonce bien floue, avec les départs de MDZ, Alessandrini et d'autres cadres...dans une ligue 2 qui sera encore plus relevée avec toujours Lens, Nantes, Monaco, probablement Auxerre, et des proums de National, comme probablement niort ou Nîmes habitués à ce niveau et avec des moyens supérieurs à Clermont qui devra lutter pour le maintien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Admin
avatar

Nombre de messages : 3188
Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Manque d'ambition = immense deception   Lun 14 Mai - 18:09:05

c'est vraiment du gâchis! mais au final pouvait-on espérer mieux? Je ne sais pas si l'un d'entre vous peut la retrouver mais l'interview de MDZ sur FR3 ce week end est rude mais résumé en peu de mot le sentiment que l'on peut avoir après cette saison (qui restera mémorable) du clermont foot! Merci aux joueurs de nous avoir fait réver à la Ligue 1 !

Pour l'avenir, les dernières saisons ont montrés que le club pouvait rester durablement dans le top10 du championnant grâce notamment à un excellent président : Claude Michy qui a pris de très bonnes décisions (sauf lors de ce dernier mercato d'hiver) et qui gère bien le club! Un peu plus de communication de sa part au niveau municipale et ça sera encore mieux!
Je ne suis donc pas inquiet pour l'avenir! Mais il lui faudra trouver des hommes aussi performant que MDZ ou Ollé Nicole!

Pour la progression, il faudra ptet attendre qq années mais pour l'instant faisons avec nos moyens et continuons à assurer notre stabilité en Ligue 2!

Allez Clermont!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sportauvergnat.forumactif.fr
julien
Champion Olympique


Nombre de messages : 16164
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Manque d'ambition = immense deception   Lun 14 Mai - 18:16:24

Et si Ollé-Nicolle ( à Clermont depuis 15 jours ) revenait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien
Champion Olympique


Nombre de messages : 16164
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Manque d'ambition = immense deception   Lun 21 Mai - 21:47:54

Le bilan joueur par joueur réalisé par le journal LA MONTAGNE:

Dembélé, joueur de champ le plus utilisé, et Saïss surgissant au coeur de l'hiver, ont été les bonnes surprises de la saison. Farnolle et Alessandrini ont confirmé.

GARDIENS. Fabien Farnolle. Il a repoussé tout au long d'une saison régulière et souvent brillante la concurrence de Jessy Moulin. Cité parmi les meilleurs gardiens de L2. Sous contrat jusqu'en 2014.
Jessy Moulin. Deux matches, dont un seul titulaire, et quatre buts encaissés. Pas de réussite pour la doublure stéphanoise, pourtant toujours de bonne humeur. Retour de prêt à Saint-Etienne.

DÉFENSEURS. Cédric Avinel. Intérimaire de luxe, avec succès avant la trêve, il a pioché sur la durée mais il est prometteur. Sous contrat jusqu'en 2015.
Cédric Bockhorni. Le doyen du club (6 e saison) a vécu une saison hachée par les blessures, à droite ou à gauche de la défense selon les besoins. Assez régulier quand même. Fin de contrat, pas conservé.
Marvin Esor. Sur courant alternatif, mais le plus utilisé des défenseurs, preuve d'une belle santé. Sous contrat jusqu'en 2013.
Charley Fomen. Rarement blessé lui aussi, mais écarté à deux reprises pour mauvais comportement. Solide quand il était impliqué. Sous contrat jusqu'en 2013.
Loïck Landre. Prêté lors du mercato hivernal, il a peiné au poste de latéral droit. Plus à son aise sur la fin, à son vrai poste, en défense centrale. Retour de prêt au PSG.
Damien Perrinelle. Blessé deux fois avant la trêve puis dès la reprise (ligaments croisés), le capitaine n'a pu que lancer l'équipe sur les bons rails. Ne sera apte à rejouer qu'à la mi-août. Sous contrat jusqu'en 2013.
Jacques Salze. Le plus régulier en charnière. Il a terminé sur un carton rouge témoin de sa frustration et de la pression accumulée dans le rôle de patron dont il a hérité. Le vice-capitaine pourrait rempiler. « Ce sera réglé cette semaine », disait-il vendredi soir. Fin de contrat, proposition de prolongation de deux ans.

MILIEUX DE TERRAIN. Nicolas Bayod. Seulement quatorze fois titulaire, pour l'essentiel avant la trêve lors de la blessure de Sylla, et autant d'entrées en jeu. Reconverti milieu défensif, il a fait le job. Sous contrat jusqu'en 2013.
Eugène Ekobo. Ses trois mois d'absence, de janvier à fin avril, ont pesé très lourd. Une saison tronquée frustrante alors qu'il était monté en puissance jusqu'à la trêve. Sous contrat jusqu'en 2013.
Guilherme Moreira. Le Brésilien reste une énigme. MDZ, sceptique sur ses aptitudes physiques, ne lui a jamais fait confiance. Suspendu un mois avec la réserve en hiver, ce qui l'a privé, peut-être, d'une chance à saisir. Sous contrat jusqu'en 2013.
Guillaume Moullec. Même si le coach l'a souvent cantonné dans un rôle de milieu droit atypique, il a apporté une expérience indispensable et a terminé meilleur passeur. Il a eu du mal à enchaîner ou à finir les matches. C'est peut-être ce qui a incité Der Zakarian à ne pas le prolonger. Fin de contrat, pas conservé.
Romain Saïss. Révélation de la deuxième moitié de saison, d'abord au milieu puis pour finir en défense centrale. Epatant. Ce qui lui a valu de signer son premier contrat pro. Sous contrat jusqu'en 2013.
Yacouba Sylla. Une saison moyenne, sur tous les plans, gâchée par une nouvelle blessure au pied avant la trêve. Il a eu du mal à revenir. Sous contrat jusqu'en 2014.

ATTAQUANTS. Romain Alessandrini. Il voulait partir dès l'été dernier et a mis du temps à se relancer. Mais il a largement confirmé son exercice précédent avec 11 buts et 4 passes, (6 et 3 après la trêve) qui en font l'élément le plus décisif. Sous contrat jusqu'en 2014, sera transféré.
Romain Armand. Dix titularisations seulement et quatre buts tout de même. Mais il s'est trop rarement fait violence pour convaincre son coach sur la durée. Sous contrat jusqu'en 2013.
Mana Dembélé. Arrivé à l'essai en juillet, il a gagné un contrat et une place de titulaire longue durée qu'il a bonifiés avec 8 buts et 5 passes (7 et 3 après la trêve), fournissant un gros travail en pointe lors de la longue absence de Rivière. Sa première saison pleine en L2 lui a valu une prolongation. Sous contrat jusqu'en 2015.
Cédric Lubasa. Deux titularisations d'entrée et puis plus rien, ou presque. Une lourde blessure à l'adducteur l'a mis sur la touche. N'a jamais vraiment percé en deux ans à Clermont. Fin de contrat, pas conservé.
Benjamin Morel. L'autre recrue de l'hiver a rentabilisé sa venue d'entrée (un but face à Bastia et un penalty provoqué à Châteauroux) avant de s'effacer peu à peu. Logique après six mois sans jouer. Fin de contrat, pas conservé.
Medhi Namli. Le Marocain a alterné les coups d'éclats, avant la trêve, et davantage de prestations insipides. Une saison meilleure que la précédente mais insuffisante pour ce joueur élégant qui vivait à Clermont sa première expérience européenne. Fin de contrat, pas conservé.
Jean-François Rivière. Une première moitié de saison sur les chapeaux de roue (10 buts et une influence sur le jeu considérable) et une deuxième quasiment blanche. Son retour prématuré, sur une jambe, à cinq journées de la fin, n'a pu enrayer le déclin. À 35 ans, il finit tout de même à 11 buts, à une longueur de son record personnel en L2. Sous contrat jusqu'en 2013.
Florent Sauvadet. Il n'a pas saisi une chance réelle (4 titularisations) de s'imposer. Trop juste pour la L2, il va tenter sa chance en National. Fin de contrat, pas conservé.

AUTRES. Robin (fin de contrat) et Jouan (sous contrat jusqu'en 2013) sont les seuls pros qui n'ont pas joué une minute en L2, cette saison. Les amateurs Djabour (13 mn), Millot (19), Ben Dhamane (1) et Videmont (6) sont apparus une fois chacun. Seul le dernier sera conservé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manque d'ambition = immense deception   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manque d'ambition = immense deception
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jantes piqué (manque des petit bout de peinture)
» VT500C : manque de pêche, plafonne à 100 km/h
» REVAMOTO à "ça manque pas d'air"
» Quelle pièce vous manque le plus pour auto-construire ?
» chevreuil qui manque son shot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Sport Auvergnat :: Football :: Clermont Foot Auvergne-
Sauter vers: